La vision Sovalue

Plus que jamais le besoin d'informations pertinentes et précises sur la valeur des actions est crucial pour les acteurs du marché privé afin de contextualiser la performance de leurs actifs, sécuriser leurs opérations, et être accompagné dans des phases de négociation. Nous avons évalué des centaines d’entreprises pour des opérations M&A, des cessions d’actions et d’actifs incorporels, puis plus spécifiquement pour des entreprises de la Tech early stage à Pre-IPO. La complexité induite par le capital-risque nécessite une maîtrise des enjeux, droits contractuels spécifiques des investisseurs, phases de développement des entreprises, pour mettre en place les méthodes d’évaluation financière adaptées. Notre ambition est de rendre l’évaluation des entreprises de plus en plus accessible, pour apporter à la fois de la visibilité pour les investisseurs, mais également de la sécurité pour les entrepreneurs.

Le premier appel est gratuit et peut être même le deuxième.

FAQ

Nous vous partageons les questions que vous nous posez régulièrement. Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas à nous contacter.

Sovalue intervient dans des contextes très variés : - Mise en place d'un plan de BSPCE - Cessions / spin-off d'entreprises - Cessions d'actions (leavers) - Opérations de secondaire - Evaluation de portefeuille d'investisseurs - Levée de fonds - Calcul de redevances

L'évaluation financière vous permet de sécuriser vos opérations en réduisant tout risque de redressement fiscal au niveau de votre entreprise ou de vos salariés (BSPCE, management packages). L'évaluation financière permet aussi d'estimer si une opération financière est réellement bénéfique.

La première particularité réside les considérations extra-financières propres aux entreprises de la Tech comme la relation avec les investisseurs, le rôle décisif des fondateurs dans l'organisation, et la logique même de l'investissement en capital risque. La seconde st d'ordre technique et tient au choix de la méthode d'évaluation appropriée (comparables, venture capital, scorecards, step-up, etc.)

Contrairement aux US, les entreprises ne sont pas obligées de réaliser cette évaluation. Elle est néanmoins pertinente pour éviter toute requalification de l'administration fiscale avec des conséquences fiscales et sociales. Au Royaume Uni, l'administration a mis en place un mécanisme de pré-accord afin de sécuriser les entreprises sur ces opérations.

Plusieurs décote peuvent impacter la valorisation d'actions ordinaires dont : la décote de minorité / liquidité, ainsi que le jeu des règles de liquidation préférentielle, qui permet aux derniers investisseurs entrant d'être payé en priorité et avant les autres investisseurs, et cela en cascade ("waterfall") selon l'ordre d'entrée des investisseurs au fur et à mesure des levées de fonds. Si l'on suit effectivement le waterfall (ordre de priorité entre chaque investisseur), les actionnaires ordinaires (fondateurs et employés) sont les derniers à être payés en cas d'opération d'exit. Le risque financier qui en résulte est donc plus élevé, et ainsi la valorisation intrinsèque des actions ordinaires plus basse.

Nous utilisons la méthode du pricing de l'option (OPM) pour valoriser les actions de catégories différentes. Cette méthode va considérer les actions comme des options et prendre en compte les règles de liquidation préférentielle pour déterminer comment le produit d'un événement de liquidité sera répartis entre les différentes catégories d'actions à une date ultérieure. Selon cette méthode, les actions ordinaires n'ont de valeur que si les fonds disponibles pour distribution aux actionnaires dépassent la valeur des préférences de liquidation au moment d'un événement de liquidité. L'évènement de liquidité est calculé en se basant sur une valeur projetée sur un horizon et en prenant en compte la volatilité des actions sur le marché coté.